Windows Server 2019 Datacenter

Effacer

819.002,269.00

Description

Pourquoi le centre de données Windows Server 2019

Avec l’édition Datacenter de Windows Server 2019, la société de logiciels de Redmond s’appuie sur les points forts de Windows Server 2016 et aide les grandes entreprises et organisations à construire une structure de réseau aussi stable que puissante. La nouvelle version s’appuie sur de nombreuses améliorations et fonctionnalités exclusives. Le système d’exploitation du serveur offre des avantages notamment pour les entreprises qui souhaitent acheter le centre de données Windows Server 2019 et l’utiliser dans un « scénario de nuage hybride ». Une partie du paquet global est, entre autres, l’amélioration de la connexion à Microsoft Azure grâce à l’utilisation de l’outil basé sur le navigateur « Project Honolulu ».

Plus de sécurité dans Windows Server 2019

La sécurité est toujours le grand sujet dans le domaine des serveurs. Avec l’édition Windows Server 2019 Datacenter, Microsoft répond une fois de plus aux menaces actuelles du Web et améliore son système d’exploitation de serveur en de nombreux endroits. La collaboration avec Windows Defender Advanced Threat Protection présente un intérêt particulier pour les utilisateurs. Ce mécanisme de protection est spécialisé dans la détection des menaces sans fichiers de signature et protège donc efficacement contre les root kits et les attaques de type « zero-day » qui ne sont pas détectés par les scanners de virus classiques par le biais de la connexion au cloud. Ce système est complété par un cryptage plus simple et plus performant qui couvre également le trafic réseau et les machines virtuelles (VM).

Mises à jour express et meilleure intégration de Microsoft Azure

Les utilisateurs de l’édition du centre de données Windows Server 2019 bénéficieront également des mises à jour express de Microsoft, déjà connues du système d’exploitation Windows 10. Le grand avantage est que les nouvelles mises à jour Express sont nettement plus petites que les mises à jour delta qui étaient auparavant courantes avec Windows Server. Les mises à jour express, qui fonctionnent de la même manière que les sauvegardes de données successives, non seulement accélèrent le téléchargement et l’installation, mais réduisent également le nombre de redémarrages nécessaires des serveurs utilisés.

La nouvelle version présente également une intégration plus étroite avec Microsoft Azure. Cela ouvre à son tour de nouvelles possibilités aux utilisateurs de l’édition Windows Server 2019 Datacenter, telles que la synchronisation simplifiée des fichiers, la sauvegarde des données via Azure Backup ou le remplissage des serveurs de fichiers avec des fichiers Azure depuis le cloud. Outre la connexion des clusters à Microsoft Azure, il est également possible de sauvegarder les données dans le nuage grâce à l’assistant de migration du stockage.

Autre nouveauté : la virtualisation améliorée des serveurs Linux sous Windows Server 2019 ainsi que leur protection par des « machines virtuelles blindées », qui n’était auparavant possible qu’avec des serveurs Windows. Grâce au sous-système Windows pour Linux, les distributions Linux peuvent désormais être intégrées dans l’installation Windows avec Windows Server 2019. Cela présente l’avantage que les serveurs Linux peuvent désormais être gérés de manière pratique à partir de serveurs Windows avec des commandes Linux.

Concept de licence flexible pour les grandes organisations

Les entreprises qui achètent le centre de données Windows Server 2019 bénéficient toujours d’un concept de licence bien pensé qui se distingue par la plus grande flexibilité possible. Tout comme l’édition standard de Windows Server 2019, l’édition Datacenter est également sous licence matérielle via une licence de base, incluant les dispositifs d’accès ou les utilisateurs qui y accèdent. Comme pour son prédécesseur, le « minimum de 8 cœurs » par processeur et le « minimum de 16 cœurs » par serveur s’appliquent toujours.

UGS : FR35481 Catégories : ,